L’ illusion

130

D’après certains courants de pensées bouddhiste, notre planète Terre serait appelée sur d’autres plans d’existence le monde de l’illusion, le monde où l’on est trompé par ses sens, où les choses sont différentes que ce qu’elles semblent être. Ceux qui sont de l’autre côté de la vie pensent que les êtres terrestres ont peur d’aller en enfer. Or la Terre est un enfer. C’est là que nous subissons les tourments de l’expérience physique et les tortures de l’illusion.
Nous considérons notre planète comme la chose la plus merveilleuse qu’il existe. Beaucoup pensent que l’univers et tous les univers au-delà du nôtre ont été fait exclusivement en fonction de la Terre. Certains croient que nous sommes les seules créatures vivantes de l’espace. Ils croient que des millions, des milliards et des trillions d’autres mondes sont vides, désolés et placés là juste pour servir de spectacle aux hommes. Nous pensons être des créatures d’essence divine telles qu’on n’en a jamais vues et qu’on n’en verra plus.
C’est une illusion. Nous ne sommes qu’un infime grain de poussière, rien de plus. La Terre est même l’un des plus petit grain de poussière de l’espace. Nous imaginons que nos richesses achèteraient le royaume des cieux, mais le commerce n’existe pas au-delà de cette Terre. On n’achète pas le salut à prix réduit. Il nous faut nous débarrasser de l’illusion et revenir à une conception plus juste des choses, réévaluer notre réelle place dans l’univers et sur Terre.
Il faut éliminer notre égoïsme et notre goût de la jouissance, notre indifférence à l’égard des autres. L’illusion serait de croire que l’on peut tout acquérir sans rien donner en échange…

PARTAGER