Pyramides

1045

Les secrets des pyramides egyptiennes


Ne restez pas trop Longtemps sous des pyramides egyptiennes. vous pourriez être proprement momifié ! Les physiciens sont en train de le découvrir. Les formes géométriques peuvent émettre des ondes particulières. Les prêtres égyptiens qui ont scellé la tombe de Toutankhamon connaissaient-iIs ces ondes de forme ? Un passionnant problème, aux nombreuses conséquences sur notre vie quotidienne.

expérience étonnante

Comment se fait-il qu’une simple pyramide de carton aiguise une lame de rasoir usagée ? ou parvienne à momifier un morceau de viande placé à l’intérieur ? Pourquoi certains volumes émettent-ils une énergie d’origine inconnue et cependant mesurable ? C’est toute l’énigme des « ondes de forme », et des curieux phénomènes dont elles paraissent responsables qui se pose là. Un mystère que la science voudrait bien expliquer et dont certaines civilisations de la haute Antiquité avaient peut-être percé le secret… Dans le dossier n » 91304, au Bureau des inventions de Prague, il y a la description d’un appareil bien insolite qui est prosaïquement décrit sur la page de garde comme L’ustensile à usage d’aiguisoir de lames de rasoir. Le système a été déposé en 1959 par un ingénieur du nom de Karel Drbal, bien connu en Tchécoslovaquie parce qu’il y fut, entre autres, responsable de la création du réseau national de télévision. L’aiguisoir est décrit comme une pyramide de carton ou de plastique qui mesure 23,40 cm de côté sur 15, 10 de hauteur. Elle comporte une base carrée, amovible. sur laquelle on la pose comme une cloche. Sur cette base sont dessinées les médianes, et à leur intersection se trouve un petit parallélépipède de la taille d’une boîte d’allumettes. Il est spécifié que les dimensions de ce dernier n’ont pas une importance capitale mais qu’elles ne doivent toutefois pas excéder 6.50 cm de hauteur. L’idéal est 5 cm. ce qui correspond au tiers de la pyramide.

Pour utiliser le système. il faut une boussole. car on oriente la pyramide de façon que L’une des médianes se trouve très exactement sur un axe nord-sud- Il est aussi indispensable de procéder à distance de tout appareil électrique ou électromagnétique. La lame de rasoir émoussée est posée sur le socle de 5 cm, les tranchants tournés face à l’est et à l’ouest. On place la pyramide sur sa base au-dessus de la lame et on attend six jours. La lame est affûtée. Drbal prend soin de préciser que, par la suite, il suffit de la remettre dans la même position sous la pyramide pour qu’elle retrouve son fil du jour au lendemain ! Ce qui est incroyable. c’est que ça fonctionne sans que l’on puisse expliquer pourquoi ni comment !

Ce n’est bien sûr qu’une hypothèse. déclare l’ingénieur tchèque. Mais il semble que toute évolution chimique, physique, biologique de la matière se produisant dans un espace donné varie en fonction de la forme de cet espace- Pourquoi ? On l’ignore tout à fait. Mais force est de constater qu’en utilisant des formes appropriées, la pyramide, en l’occurrence. On accélère ou on ralentit le processus… Pourquoi la Pyramide ? Et plus particulièrement, dans le cas de l’aiguisoir de Prague, à l’échelle de celle du pharaon Chéops, en Egypte ?

Modestement, Drbal, dans ses Mémoire. avoue ne pas. être tout à fait à l’origine de la découverte. Au début des années cinquante, raconte-t-il. un touriste français (mais oui), M. Bovis, visite la pyramide égyptienne. Dans la chambre mortuaire, un fait l’intrigue. L’humidité y est grande, et pourtant des cadavres de chats. d’insectes et de rongeurs, sans doute morts après avoir pénétré et s’être perdus dans les galeries. n’ont pas pourri, ils se sont littéralement momifiés. Bovis se demande alors si l’architecture même du tombeau ne serait pas pour quelque chose dans le phénomène. Il se dit que les prêtres égyptiens possédaient sans doute des connaissances que nous ne pouvons pas soupçonner sur les propriétés de certaines matières, de certaines formes ou de certaines lignes de force capables de modifier un processus naturel comme celui de la décomposition des matières organiques…

PARTAGER