Hobbits

181

Les Hobbits sont des créatures issues de l’imagination de l’écrivain J. R. R. Tolkien. Elle ressembleraient fortement aux Hommes, mais auraient la particularité d’avoir tout comme les Elfes, des oreilles pointues. Leur taille ne dépasserait pas celle d’un enfant, les plus grands mesurant 1m30. Ils n’ont rien de comparable à des Elfes, et ne possèdent aucun pouvoir particulier.
Ils vivent reclus dans leurs villages, et ignorent totalement tout ce qui se passe hors de leur petit monde. Leurs pieds sont poilus, et ils ne portent jamais de chaussures. Ils sont souvent décris comme étant de bons vivants, cumulant les repas dans la journée (jusqu’à 6 repas !), et appréciant les bonnes choses de la vie et de la nature, comme leur célèbre herbe à pipe. Hé oui, le Hobbits sont un peuple de fumeur et majoritairement de paysans. Ils possèdent aucunes armées ni même des armes, et ont une peur bleue de l’inconnu.
Néanmoins quelques uns se démarquent de leurs semblables en s’embarquant pour de dangereuses quêtes à des lieux de leur terre natale, partageant les aventures avec Hommes, Elfes et Nains. Mais ceux-ci se compteraient sur les doigts.
Ils n’auraient aucunes connaissances de l’Ancien Langages et ont du mal à concevoir que le mal existe quelque part.

A l’origine, les Hobbits vivaient dans la Vallée de l’Anduin. Menant une vie discrète, ils ne furent remarqués par les autres peuples que des siècles plus tard. Leur peuple s’est divisé en trois groupes distincts : les Pâles, les Forts et les Pieds-Velus. Pour échapper aux forces du mal tapies dans Mirkwood, en 1610 du Troisième Age, ils émigrèrent vers l’ouest et fondèrent finalement la Comté, où toutes les branches de leur peuple se regroupèrent.
Les Hobbits ont toujours mené une vie paisible et confortable, souvent grâce à la protection du magicien Gandalf et des rôdeurs. Bien qu’ils aiment le confort et se méfient du monde extérieur, ils se révèlent souvent courageux, habiles et relativement insensibles à la peur. D’une grande discrétion, ils sont doués d’une vue excellente et d’une bonne ouïe, ils dépassent rarement quatre-vingt-dix centimètres et ont souvent tendance à l’embonpoint. Il faut avouer que l’habitude de prendre six repas par jour ne favorise pas le rachitisme ! Aimant les vêtements de couleurs vives, ils se passent très bien de chaussures, grâce à leurs pieds à la plante très dure, recouverts d’un poil frisé. Même s’ils préfèrent fonder leurs demeures dans de vastes tunnels ramifiés, appelés smials, il leur arrive de construire en surface quand le terrain le nécessite… Mais jamais sans oublier les notions élémentaires de confort ! Parmi les coutumes très particulières des Hobbits, il faut noter l’habitude de fumer de l’herbe à pipe (manie qu’ils élèvent au rang d’art) et de s’offrir des mathoms, cadeaux complètement inutiles que chacun se refile à la première occasion… Leur visage est jovial, pas spécialement beau, il est large avec des yeux brillants et des joues rouges et leur espérance de vie est bien supérieure à 100 ans. Ils sont physiquement plus proches des humains que ne le sont les elfes ou les nains et d’ailleurs ils parlaient autrefois notre langue car il paraîtrait qu’ils auraient été amis avec des humains qui les auraient trahis ensuite.

Il existe trois espèces distinctes qui sont :
– les pieds velus : Ils sont plus bruns de peau, plus petits, plus courts, ils n’ont pas de barbe et ils préfèrent vivre dans les hautes terres et les collines.
– Les forts : ils sont plus larges, plus lourds, leurs mains et leurs pieds sont plus grands et ils préfèrent vivre sur des terrains plats et au bord des rivières (ils sont les seuls à ne pas avoir peur de l’eau et à savoir nager).
– Les pales : Ils sont plus clairs de peau et de cheveux, ils sont plus grands et plus élancés et ils aiment vivre dans les arbres ou les terrains boisés.

PARTAGER