Elfes

1407

Les elfes

Qui sont-ils ?

Les elfes sont des créatures à moitié humaines et à moitié fées. Ils ont un corps simillaire au corps humain et sont dotées
d’ailes. En général les elfes sont du sexe féminin mais réçamment on a trouvé des elfes mâles. Les demoiselles elfes fûrent
alors en mesure de se reproduire différement. Les elfes naissent dans les fleurs.
Les plus petits apparaissent dans :
-les Azalées
-les ketmies
Et les plus grands dans :
-les Magnolias
-les clématites
-les lauriers-roses
Ces créatures ont égalemment a leur disposition d’énormes pouvoirs magiques plus puissant que les pouvoirs
sorciers.

Sont-ils bien traités ?

Oui et non. Au départ, les elfes étaient pour les hommes des fées qu’on avait agrandi donc ils n’y pretaient pas enormément
d’attention. Mais un jour un moldu découvrit la vraie nature des elfes : mi-homme, mi-fée et a daté de ce jour les elfes fûrent
les créatures les plus dangereuses (d’après ce moldu) et les elfes dûrent se cacher dans les fôrets. Les elfes ont une reine
nomée Arwen Seltor qui les reprensente pendant les conferences avec les sorciers.

Les origines

Les premiers langages elfiques remontent à l’éveil du peuple Elfe. Ces patois rudimentaires imitaient harmonieusement
les
bruits d’animaux et transposaient les sentiments comme la peur ou la colère par une série de grognement.
Très vite, les Elfes ressentirent le besoin de danser, afin de célébrer la nature. Ils découvrirent
alors que certains cris
étaient harmonieux et mélodiques: le chant venait d’être découvert.
Durant les célébrations primitives, les danseurs dansaient pendant des jours entiers pour célébrer
le printemps, l’été et
même l’automne. Les danses s’accompagnèrent d’ hurlements, puis de cris, avant d’arriver au chant.
Les premiers chants se composaient d’une série de A ou de O chantés dans une gamme de notes allant du son le
plus caverneux
au son le plus aigu.
Puis les syllabes apparurent. Et les chanteurs associèrent alors plusieurs syllabes afin de nommer les animaux: les
premiers
mots étaient créés. Suivirent d’autre champs lexicaux jusqu’à aboutir à une véritable
langue chantée.
Les Elfes, charmés par la beauté de ces chants, remplacèrent progressivement leur patois primitif par
cette langue fort mélodieuse.
Ainsi fut créé le langage Elfe tel que je vais maintenant vous le restituer.

Grammaire
Voici sept règles grammaticales de cette langue:

L’ORDRE DES MOTS

La langue Elfique place dans un ordre précis les mots de la phrase:
Sujet / Génitif / attribut du sujet / Verbe / Complément d’objet direct / Complément d’objet indirect
/ compléments circonstanciels.

Cet ordre doit surtout être respecté à l’écrit. A l’oral, les Elfes ont tendance à placer
le verbe en début de phrase.
Les compléments circonstanciels n’ont pas d’ordre précis.

LE GENITIF

Les Elfes emploient une déclinaison pour le complément du nom: le génitif. Ils rajoutent le suffixe « y »
au mot. Si le complément
du nom est un groupe nominal, alors le « y » se place devant le complément comme un article.

LES PRONOMS

Personnels:
E: je , Ut: tu , Y: il , Ïa: elle , Mu: nous , Tis: vous , An: ils , Ane: elles Ma: moi , Te: toi
, Se:
lui , Le: elle ,

Possessifs:
Ke: mon ,Te: ton , Fe: son , Me: notre , Ve: votre , Re: leur , Ka: ma , Ta: ta , Fa: sa , Mi: nos , Vi:
vos , Ri: leurs

LES COMPLEMENTS CIRCONSTANCIELS

« Pour  » dans un complément circonstanciel de but se traduit par « ene » suivit du but . Si « ene » est suivit d’un pronom
personnel,
« ene » et le pronom sont collés. Exemple  » pour moi « se traduit par « enema » .Les compléments circonstanciels
se composent
du complément tout seul pour un lieu (pays, ville, montagne, rivière). Dans, sur et sous se collent comme des
préfixes au
mot auquel ils se rapportent et se traduisent par tyl, tel et trys.
« Avec » dans un complément circonstanciel d’accompagnement se traduit par « vy ». On le place devant le complément,
comme en
français, si le complément est un groupe nominal et comme préfixe si le complément est un pronom
ou un mot.
« Si »dans un complément de condition se traduit par « waë » placé au début du complément.

LE VERBE

Il existe trois groupes de verbes. Le premier groupe contient les verbes de sentiments et ceux appartenant au champ lexical
de la nature. Ce sont les verbes nobles de la langue Elfe. Le deuxième groupe contient les verbes courants et le troisième
les verbes d’origine naine. Ces verbes sont particulièrement détestés par les Elfes.
Chaque verbe a six formes: je, tu, il, nous, vous, ils.
Le langage elfe ne possède pas de subjonctif.
Aemae: aimer Limbae: manger Dweroe: creuser

PHONETIQUE

Les Elfes prononcent toutes les lettres. Les accents se prononcent comme en français. Les ï se prononcent [oy].
Le o n’est
pas prononcé s’il est suivit d’un ï.

LE PLURIEL

Les Elfes rajoutent la lettre z aux mots pour former le pluriel.

Maintenant des mots classés par thèmes :
La guerre

Alicedoï: attaquer , Borad: tour ennemie , Dagor: bataille , Dol: citadelle Efemo: fléau d’armes , Femirith: armure légère , Fent: lance , Heloe: heaume , Ifca: arc , Jica: javelot Lievno: épée , Minas: tour du royaume ou alliée , Mithlirith: armure lourde, carapaçon , Mocleor: bouclier , Tampignè: campagne , Segindoe: vaincre, triompher , Segins: victoire , Xercoe: perdre , Xercos: défaite .

La flore
Ablinon: sapin , Alda: arbre , Altrë: bouleau , Axacila: mûrier sauvage , Dacelior: vigne , Eclinio: fleur , Faenor: chêne Fonea: pelouse , Ganeo: pommier , Jadelith: mousse , Kalemo: taillis , Laneis: fougère , Simela: forêt , Umelor: lande

La faune

Aserte: serpent , Berelor: ours , Cytre: mouton , Digea: dragon , Elitron: oiseau , Fantilir: cerf , Glinteril: animal , Heratis: chien Igenis: vache , Lemol: poisson , Menortul: monstre (maléfique) , Otlima : cheval , Petla: taupe , Rutil: sanglier , Tylur: loup , Hyglor: aigle

La géologie

Aelin: lac , Amon: colline , Celeb: argent , Ëar: la mer , Falas: côte Gond: pierre , Lad: plaine , Mal: or , Mîr: joyau , Nan: vallée , Orod: montagne , Tol: île

Toutes ces règles restent bien-sûr superficielles, il conviendra d’apporter encore un alphabet, quelques règles de grammaires ainsi que du vocabulaire. Cependant, je pense sincèrement que les bases de ce langage donnent réellement une impression de ce qu’aurait pu être le langage elfe.

PARTAGER