Les fondements de la numerologie

108

Une décomposition du terme numérologie permet de considérer ce concept comme étant la science (logos) des nombres (numerus). Cette science est parfois dénommée arithmomancie, et consiste à conférer aux nombres un pouvoir de divination et de magie.
Ce sont les Kabbalistes (adeptes de la Kabbale qui est une interprétation juive et allégorique de la symbolique biblique) qui sont les premiers à établir plusieurs méthodes qui permettraient de mettre en exergue la relation qui s’établit entre les nombres et l’univers.
Parmi ces méthodes, la réduction théosophique est celle qui est souvent appliquée afin de déterminer le nombre important pour un individu. Il s’agit de réduire les nombres à un chiffre unique, à l’exemple d’une date de naissance à 8 chiffres qui n’en feront plus qu’un seul (28/01/1985 = 2+8+0+1+1+9+8+5 = 34 = 3+4 = 7).
Une autre méthode, l’addition théosophique additionne la suite des chiffres partant de l’Unité, 1, jusqu’au chiffre en question. (4 = 1+2+3+4 = 10 = 1+0 = 1)

PARTAGER