Les origines de la numerologie

113

Selon des documents écrits, la science de la symbolique des nombres date de plus de 10 000 ans. Mais, d’aucuns restent convaincus que les origines sont encore plus lointaines. En effet, dans la civilisation égyptienne, les nombres avaient déjà leur place comme le démontrent les inscriptions dans les temples. Les philosophes grecs, parmi lesquels Pythagore, ont aussi fait de nombreuses études sur le sujet.
Comme Pythagore n’a laissé au
cun écrit, le mystère a été pendant longtemps conservé concernant sa théorie des nombres. La transmission de son savoir ne s’est faite que par le biais de la tradition. Toutefois, l’un des grands principes qui ont été retenus est que pour ce féru de nombres et philosophe, tout ce qui constitue l’Univers dans son intégralité provient des nombres. La relation entre le Ciel et la Terre, ainsi que celle qui existe entre l’Esprit et la Matière tourne autour d’un axe essentiel, les nombres. De chaque nombre découle une essence qui lui est propre.

PARTAGER