Voie de la sagesse 25 decouverte de l australie

453

L’Australie n’a pas été découverte par un marin néerlandais comme on pourrait le croire. C’est du moins ce qu’affirme Nostradamus dans la vingt-cinquième voie de la sagesse. À l’interprétation de ses vers, on découvre que c’est un Espagnol venu des Andes, plus précisément du Pérou, qui a le premier trouvé le chemin de l’Australie. Lorsque Nostradamus avait écrit ses prophéties, l’espagnol n’existait pas encore. Pourtant, c’est dans cette langue qu’il s’est exprimé, en traduisant certains mots en français puis en latin. Il apparait alors clairement que le marin dont il parle est bien d’origine espagnole et que c’est bien lui qui est arrivé le premier sur les terres australiennes.
Cette voie de la sagesse s’intitule Intelligence de tentation ou d’épreuve, car c’est de cette manière que Dieu éprouve la piété de chacun.

PARTAGER