Nostradamus un homme critique

531

Nostradamus ne faisait pas l’unanimité en son temps. Les apothicaires se sont ligués contre lui, car à l’époque les médecins n’étaient pas sensés fabriquer des onguents. Certains de ses amis lui ont même tourné le dos. Mais rien n’a pu arrêter Nostradamus. Au contraire, cela l’a encouragé à continuer ses écrits.

Aujourd’hui les recherches sur Nostradamus expliquent les coïncidences entre les prophéties qu’il a faites et les évènements qui se sont produits comme résultant de l’interprétation plus ou moins fantaisiste de ses textes et de l’utilisation de plusieurs langues à la fois. Pourtant, cela ne diminue en rien l’intérêt que lui porte le grand public. Il demeure une figure importante de la Renaissance française. Ses prophéties seront scrutées à la loupe pendant encore longtemps jusqu’à ce qu’elles aient livré tous leurs secrets.

PARTAGER