Sommes nous une menace pour les extraterrestres

97

Lorsque l’on parle d’extraterrestres, immédiatement l’image d’une menace s’affiche. Menace pour le genre humain, menace pour notre planète. Mais qu’est ce qui nous amène à cette réaction impulsive ? Certainement une peur viscérale de l’inconnu alimentée par le cinéma qui alimente cette peur en dépeignant les extraterrestres comme des envahisseurs sanguinaires, venus sur terre pour éradiquer l’espèce humaine ou l’asservir , ou encore mieux, pour s’en servir de réserve alimentaire !
Quelles sont les racines de ce comportement pas très rationnel ?
Analysons les faits : tous les phénomènes observés, qu’ils soient aériens ou autres, démontrent tous une grande maîtrise technologique, de beaucoup supérieure à la notre, dénotant donc une intelligence remarquable. En effet, tout dans les « rencontres » souligne leur comportement intelligent. Exemple :
Dans une étude du SEPRA (Service d’Expertise des Phénomènes Rares Aérospatiaux), il a été démontré que dans les cas d’observation radar des ovnis, leurs performance sont de l’ordre de :
·23% des ovnis ont une vitesse supérieure à mach 3.
·18% des ovnis sont stationnaires.
·14% des ovnis disparaissent sur place.
·5% exécutent des virages aigus (équivalent à plusieurs de dizaines de g).
et leur réaction expérimentée:
·24% font des manœuvres aériennes.
·19% suivent les avions.
·12% fuient les avions.
·8% simulent une collision proche.
·3% sont en formation.
·3% s’engagent dans un combat aérien.
Il semblerait que nos essais atomiques ont déclenché une recrudescence des phénomènes ovnis. On a constaté qu’ils survolaient et semblaient surveiller les sites nucléaires et militaires.
Un ouvrage écrit par J.J. VELASCO « Ovnis l’évidence », alors responsable du SEPRA est troublant. Le sort d’ailleurs réservé à son auteur l’est tout autant, appelé à « démissionner », car il y révèle clairement la corrélation entre le nucléaire et la recrudescence d’ovnis ! Ceci laisse à penser que ces survols dénotent certainement un intérêt, et pourquoi pas une inquiétude ?

PARTAGER