Qu’est-ce que le 13ème signe astrologique ?

11
13ème signe astrologique

On entend généralement parler de 12 signes astrologiques. Seulement, depuis quelques années, un treizième signe a été découvert. On l’appelle le signe du serpentaire.

Mais comme vous pouvez vous en douter, cette nouveauté est extrêmement controversée, et ceci étant, bon nombre de spécialistes se posent ainsi des questions quant à la faisabilité de l’intégrer dans notre calendrier astral traditionnel figé depuis des siècles, quand à son origine, et surtout quand aux changements qu’il provoquera dans le calendrier des signes et ses ascendants.

On approfondit tout de suite ce sujet :

D’où vient ce treizième signe ?

C’est via les nouvelles cartes du zodiaque prises par la NASA en 2016, qu’une nouvelle constellation dont le vrai nom est Ophiuchus a été découverte. S’appuyant sur ce qu’ils voyaient, certains astrologues ont estimés qu’il y avait en réalité 13 signes et non pas 12, et qu’il existait donc un treizième signe qu’ils ont nommé le serpentaire.

Ophiuchus, est un mot d’origine grecque, qui fait référence aux présenteurs de serpents. D’où l’appellation serpentaire.

Mais, comme vous le savez surement déjà, l’ophiuchus n’est que très peu mentionné dans les livres de mythologie classique. Cela s’explique certainement par le fait que le zodiaque occidental ne reconnait que douze signes.

Seulement, cette constellation existe bel et bien et sa représentation physique le montre.

Elle présente en effet l’image d’un homme : L’Ophiuchus qui tient entre ses mains la constellation du serpent qui passe derrière lui, coupée en deux.

Astronome ou Astrologue : Qui a raison ?

Les idées contradictoires fusent entre les astronomes et les astrologues, car reconnaitre ce signe en astrologie remet tout en question, ce qui pousse probablement de nombreux voyants à réfuter l’existence de ce treizième signe.

Bien que les astronomes et les astrologues étudient la position des astres, il existe une grande différence quant à la légitimité de leurs recherches. Pendant que les astronomes se basent sur des démonstrations physiques, les astrologues quant à eux travaillent sur des suppositions.

Vous trouverez plus d’infos sur le site dédié à ce nouvel astre.

Le serpentaire : le signe du feu

Les théories des astrologues reconnaissants ce signe demeurent nombreuses :

Placées sous le signe du feu, les personnes portant ce signe seraient dotées d’une grande sagesse. Elles seraient aussi en harmonie avec leur entourage, bien que pouvant s’avérer possessives. Elles brillent par leur sens de l’esthétique et sont continuellement en quête de la paix.

Quelle date de naissance pour être serpentaire ?

Les chercheurs reconnaissant ce signe ont affirmé que ce signe concerne les personnes nées entre le 29 novembre et le 17 décembre, ce qui bouleverse considérablement l’ordre préétabli par les 12 constellations connues.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

PARTAGER