Plantes utilisées en magie noire

546

Certaines plantes sont principalement utilisées en magie noire car ayant des vertus propres à la sorcellerie. Elles sont considérées comme les plantes du Diable. Ainsi appartiennent à cette catégorie l’héliotrope (sorte de plante de vérité), l’ortie (vertus favorisant le courage), la virga pastoris (permet aux femmes de tomber enceinte plus facilement), la chélidoine (permet d’être victorieux dans différentes circonstances), la pervenche (permet d’effacer l’envie d’infidélité dans un esprit), la cataire (vertus stimulantes), la langue de chien (vertus sympathiques), la jusquiame (pour faire mourir), le lys (permet de délier les langues), le gui (vertus salutaires) , la centaurée (vertus envoûtantes), la sauge (vertus pour apporter une longue vie), la verveine (vertus amoureuses), la mélisse (vertus calmantes), la rose (vertus initiatiques), la serpentaire (vertus pour favoriser la communication). La plante la plus couramment utilisée par les sorciers reste tout de même la verveine. Mais pour que ses qualités soient exploitables un maximum il faut cueillir cette plante en respectant différents critères astronomiques et suivant un rite très particulier à suivre minutieusement. La jusquiame, du temps de la Rome Antique était la plante des morts. Les plantes aux vertus hallucinatoires étaient aussi très utilisées pour échapper à la vigilance de celui qui aurait consommé de ces plantes. Les sorcières femmes avaient une certaine préférence pour la mandragore, la belladone, l’azalée, la matricaire, le leontopodium et pour la cardamome

PARTAGER