Le Sabbat

82

Le Sabbat est une assemblée nocturne de samedi ou du mercredi, tenue généralement dans un bois à l’écart des curieux, dans les lieux solitaires, au sommet des montagnes, sur le bord des routes aux endroits mêmes où des meurtres avaient été commis. Cette cérémonie de sorciers et sorcières s’effectue en présence du Maître des Ténèbres en personne, traditionnellement représenté sous l’apparence d’un bouc à faciès d’homme. Au cours de leurs rites, les sorciers et sorcières relatent leurs maléfices dans le but d’impressionner le Démon et de s’attirer ses faveurs de toutes sortes, cette réunion terminant souvent en débauche d’orgies et de fornication.
Pratiquant la magie noire – maléfique – les sorciers étaient pour la plupart également satanistes convaincus dont les « messes noires » réputées qui eurent leur heure de gloire au siècle de Louis XIV pouvaient se dérouler par la même occasion.
Plutôt que « messe noire » la seconde appellation de « messe inversée » serait plus fidèle à la réalité de cette cérémonie dédiée à l’adoration de Satan dans la haine de Dieu. Un faux prêtre, revêtu de vrais habits sacerdotaux passés à l’envers lit des psaumes de droite à gauche devant un crucifix face retournée ou le plus souvent tête en bas préalablement souillé.
La communion s’effectue avec une hostie noire ou dérobée et profanée que viennent croquer les adeptes sur le ventre nu d’une jeune vierge étendue sur un autel tendu de draps noirs.
A l’issu de la « cérémonie » l’abandon à l’orgie et à la fornication, en tant que péchés, fait logiquement suite aux insultes et profanations de mises dans ce genre de rites.

PARTAGER