Le rapport Cometa ( comité d’études approfondies )

471

Depuis 1976, date de la publication d’un premier rapport édité par l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale (IHEDN), après le battage médiatique autour de l’affaire Roswell, ainsi que l’activisme de certaines personnalités, il a été décidé par les hautes instances de l’Etat, l’élaboration d’un point de vue plus ou moins officiel, concernant les ovnis.
En 1999, le général Norlain, ancien directeur de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Defense Nationale), confie au général Letty le soin de rédiger un document sur « les ovnis et la défense nationale. » Une commission est constituée dans le cadre de l’association COMETA (Comité d’études approfondies), créée et animée par le général Letty.
COMETA est une association dont la quasi-totalité des membres ont, ou ont eu, de hautes responsabilités dans la défense, l’industrie, la recherche ou l’enseignement.
Après 3 ans de travaux, en 1999, COMETA publie son rapport et en remet des copies au Président de la République et au Premier Ministre.
L’intitulé de ce rapport était :
Les OVNIS et la Défense
A quoi doit-on se préparer ?
Ce rapport conclut à "la réalité physique quasi-certaine d’objets volants totalement inconnus..". Il admet «  l’hypothèse de visiteurs extraterrestres » et se termine par « 6 recommandations allant dans le sens du renforcement et du développement de l’étude des OVNI ».
On peut y lire les témoignages de pilotes français, des cas aéronautiques dans le monde entier, des observations au sol, on parle également de l’organisation de la recherche en France, avec la participation de la Gendarmerie, de l’Armée de l’air, de l’Aviation civile, des implications aéronautiques, scientifiques et techniques, politiques et religieuses, ainsi que des implications médiatiques .
La presse s’empare immédiatement de l’info, les ufologues s’enthousiasment et pensent être enfin reconnus !
Hélas, en 2007, ce rapport s’enlise dans l’oubli.

PARTAGER