Hallucinations

389

Les hallucinations sont parfois comparables à l’épilepsie lorsqu’on les observe de l’extérieur. Elles peuvent en effet résulter d’envoûtements. Quand on constate qu’une personne a des hallucinations, celles-ci sont souvent attribuées à un sort jeté. Les hallucinations sont, en quelques sortes, des visions accompagnées de crises de démence ou même, parfois, de léthargie. A l’époque médiévale, le phénomène d’hallucination était attribué à une personne ayant des visions et des comportements des plus étranges (grands cris, frayeur…). Les sorciers avaient coutume de prendre la forme de bergers et si quiconque se moquait de leurs conseils, celui-ci devait faire face à des hallucinations des plus effrayantes. Les hallucinations sont un phénomène qui se traduit par des visions (le plus souvent le sujet voit un vieil homme que personne d’autre ne peut voir, ce vieil homme n’étant autre qu’un sorcier prenant l’apparence d’un vieillard aux cheveux noirs, avec une houlette et accompagné de ses chiens). Le sujet se sent même parfois attaqué par le vieillard qu’il est seul à voir. L’ensorcelé se battait donc seul au milieu d’une pièce et personne ne pouvait intervenir. La souffrance est réellement présente lors des hallucinations. Au Moyen Age les hallucinations étaient censées être guérissables grâce à des neuvaines. Les hallucinations étaient de véritables maléfices.

PARTAGER