Dans la lumière de la vie (suite 1)

312

Au fur et à mesure que l’enfant grandi, il se familiarise avec tout ce qu’il voit et en fait son univers. De 0 à 6 ans, il assimile tout ce qu’il voit et en fait ses points de repère. Et il est très important de prendre beaucoup de précautions lors de cette période éducative de l’enfant.
Qui n’a pas peur de donner naissance à un enfant sur cette Terre, pour le voir évoluer dans le système dans lequel nous vivons. Qui ne se pose pas de question sur le devenir de notre monde et de tout ce qu’il y a déjà été fait ?
Nous sentons de plus en plus de tension entre les grandes puissances qui régissent ce monde et notre Terre ne nous donne pas beaucoup de signes de bonne santé… Nous sommes dans une ère de consommation où nous ne pourrions pas nous voir sans notre monnaie et toutes les marchandises que nous pouvons acheter grâce à elle. Nous vivons dans l’économie de marché à très grande échelle qu’il nous est impossible de dissoudre en peu de temps. Cependant nous avons des armes contre elle.
Ces armes ne sont pas palpables. Elles ne sont pas consommables non plus. Ces armes sont la connaissance et le savoir. Les multinationales, qui exploitent les pays en voie de développement sont l’essence même de la direction que prend la vie en notre ère. Le matérialisme prend le dessus face à toute spiritualité. Nous nous rendons fous et nous perdons nos repères.
Demandez à vos parents et vous verrez ce qu’ils vous diront sur cette nouvelle génération. Vous écouterez ensuite vos enfants et nous direz ce qu’il pense de vos parents. Et ensuite vous pourrez peut être vous demander vers où va le monde. Et ce sur quoi vous voulez vous battre et vous diriger.
Tant de documents sont à votre porté pour vous aider à mieux vous connaître et à mieux communiquer avec son Soi. Le savoir passe par la connaissance de soi. Une fois qu’on a compris ce que nous sommes et que tout ce que nous voyons fait en quelque sorte parti de soi, on comprend mieux tous les évènements qui arrivent dans notre vie.
Ces évènements ne sont en faite que nos propres recommandations envers nous même, envers notre fort intérieur.

PARTAGER