Conteurs

433

De tous temps et de toutes les civilisations, les conteurs ont été les rapporteurs de l’Histoire quelque peu améliorée. Ils ont exercés souvent accompagné de musiques (ex : les bardes) ou encore de mises en scènes théâtrales (ex : spectacles épiques d’une légende passée).
Dans la plupart de nos civilisations, le savoir a été transmis par ces personnes qui officiaient souvent comme maîtres ou comme professeur et permettaient ainsi, à une époque où l’écriture n’était pas aussi répandue qu’aujourd’hui, de perpétuer des traditions, des rites ou encore de fêter des évènements oubliés de tous.
Pour certains, le conteur est et restera le divertissant de la Cour et ses histoires ne sont que contes et légendes dépourvues de véracité.
Et pourtant, derrière cette façade de belles histoires, se cachaient des morales spirituelles que seul les éveillés percevaient et comprenaient. Aujourd’hui, le conteur n’a hélas plus sa place et beau nombre de nos anciennes légendes humaines se sont perdus au fil du temps, ne trouvant que quelques érudits pour les retranscrire sur des manuscrits et passer au stade de légendes.
Cependant, certains peuples ont survécu aux grands changements actuels que veut la mondialisation, et continuent de transmettre leur ancestral savoir oralement et seul les conteurs sont habilités à effectuer cette tâche (ex : les aborigènes, les indiens d’Amérique, etc.).

PARTAGER