Horoscope lion

634

Lion

Signe zodiaque du lion

En analysant le caractère du Bélier, nous avons remarqué qu’il s’agissait d’une psychologie dite primaire : la personne est sponta-
née, vive elle considère les faits au présent et a tendance à oublier ce qui est passé. La réaction est immédiate, mais de brève durée.
Une personnalité secondaire, telle celle que nous avons rencontrée chez les natifs du Taureau, observe et réfléchit avant d’agir.
Le Lion appartient à cette seconde catégorie.
Nous avons donc deux éléments définissant sa psychologie : c’est un être actif et pourvu d’une psychologie secondaire.
Pour lui, vouloir c’est pouvoir, car il se sent assez fort pour prendre ce qu’on ne lui donnerait pas.
Dans les cas limites, si les circonstances, les astres, l’entourage ont sur lui une influence mauvaise, il peut devenir tyrannique et chercher à résoudre tous ses problèmes par la violence.
Il est possible que l’agressivité vienne accentuer encore cette note de violence. Nous avons vu que l’agressivité était apportée par la planète Mars.
Au contact d’un obstacle, un Lion agressif lancera dans le combat les forces qu’il a en réserve, et cela en dépit de toutes les résistances qui lui seront opposées.
Le caractère secondaire du psychisme du sujet évitera dans la majorité des cas que n’éclate un drame car, instinctivement, le Lion n’agit qu’après réflexion. Parfois, la colère sera partiellement feinte, pour mesurer l’étendue de la crainte qu’elle inspire.
Le Lion ne supporte pas d’être vaincu. Dans le meilleur cas, il évite la compétition s’il n’est pas assuré de la victoie. S’il est vaincu, il subit un grave choc psychique.
Connaissant sa force et n’étant pas d’une nature méfiante, le Lion attaque toujours de face. Il ignore les « coups fourrés », les « combines » et les manœuvres souterraines.

PARTAGER