La combustion spontannée

385

La combustion spontanée
L’autocombustion ou la combustion humaine spontanée est l’un des faits les plus étranges et des plus difficiles à expliquer. Si ce phénomène reste rare, les recherches et les enquêtes le suivants ne sont pas ommises puisque de cet autocombustion suit la mort. Si l’on compare les cas, nous pouvons remarquer plusieurs points communs… Les victimes sont en général très âgées vivant seules ou encore des personnes plus jeunes suicidaires. Les corps des personnes sont retrouvés en position naturelle, aucune trace de fuite ou d’appel au secours n’ont eté remarqué. En ce qui concerne le phénomène lui-même, le corps de la victime est réduit en cendres, sauf aux extremités, les bras et les jambes restant intacts. Pour un incendit dit “normal”, les os restent intacts ainsi que certains organes internes, avec l’autocombustion même les os brûlent ce qui suppose une très fort chaleur de l’ordre de 1650 ° C!
Quand on se penche sur les lieux du drame, on constate qu’ils sont restés intacts, en tant normal, ils seraient enflammés, ainsi on a pu retrouver des journaux, des vêtements sans changement, simplement recouverts de suis qui traduit une combustion lente.
Ces phénomènes demeurés inexpliqués sont considerés comme un châtiment suprême, n’ayant aucune explication cohérente. Cependant certaines recherches tendent à rapprocher différents facteurs, toutefois rien n’est prouvé…
Il semblerait que les victimes soient affaiblies physiquement à cause de leur âge ou de leur maladie. Sur cela s’ajouterait un facteur psychologique, la solitude, la dépression voire les tendances suicidaires. A ces éléments psychosomatiques a été constaté un autre facteur récurrent, géomagnétique, observé par des physiciens : une intensité particulièrement importante du champ magnétique. Le champ magnétique de la terre change constamment, et il y aurait une corrélation entre les cas de combustion spontanée et les pics du champ magnétique terrestre. L’association des facteurs psychosommatiques et magnétiques seraient propices à declencher ce phénomène encore inconnu de la combustion humaine spontanée… A la science de trouver l’explication…

PARTAGER