Methode magnetique par hypnose

546

Le présent ouvrage permet de différencier le magnétisme et l’hypnose tel qu’il est aujourd’hui. La deuxième partie de celui-ci apportera, pour tous ceux qui veulent avoir plus de connaissance sur cette pratique, de plus amples détails sur l’histoire et les théories sur le magnétisme et l’hypnose. Le magnétisme peut être utilisé dans le traitement de différent problèmes ou maladies. Mais celui qui veut y parvenir devra s’exercer à développer son talent et commencer à maîtriser son pouvoir. Il faut d’abord préciser que les maladies sont en générales classées en trois catégories, dont les maladies nerveuses, les maladies accidentelles, et enfin les maladies corporelles. Dans son exercice, celui qui essaye de manier le magnétisme doit dans un premier temps se contenter de demi-résultats, et de ne traiter que les légers malaises. Puis vient l’objectif second, qu’est de gagner à tout prix la confiance du malade. Il sera donc très conseillé d’user de la sympathie et aussi de l’art de communiquer pour se faire des amis. Aussi, dans le cas de patients perplexes, user d’une certaines forme de diplomaties est de mise, et ce sans imposer votre point de vue. Racontez lui donc vos réussites, et sans toutefois négliger son cas, dites lui que vous en avez combattu pire. Faites lui savoir qu’au cas où vous n’arriverez pas à le guérir, il vous sera encore possible de le soulager. A noter qu’il ne faut pas toujours que le patient y croit pour que la méthode soit efficace. Certes, cette méthode est parfois en proie à des reproches, concernant notamment sa lenteur, mais aussi son efficacité. Il faut aussi dires que les personnes qui pensent ainsi n’ont pas vraiment tort, mais par ailleurs plusieurs cas jugés impossible par la science ont été guéris par la méthode magnétique.
Le traitement par moyen magnétique consiste surtout en Passes, qui sont fait légèrement et lentement sur la partie malade. Mis à part les passes, il faut aussi des insufflations d’airs et des impositions de mains. Ce sont là les trois principes des moyens magnétiques. Après les passes, il est nécessaire de passer par un lavage soigneux, mais aussi de bien secouer les mains comme pour ôter une matière gluante. Les insufflations d’airs (chauds ou froids) permettent de soulager la douleur. Il faut noter que l’insufflation d’air froid se fait à distance comme pour éteindre une bougie ; si pour l’air chaud, le mieux un linge en plusieurs doubles pour y exhaler fortement jusqu’à ce que la chaleur passe le linge.
Dans la séance curative, qui s’étale sur une vingtaine de minute, le malade se met en position assise ou couchée, et ferme les yeux dans un premier temps. Puis, l’opérateur commence à faire des insufflations, avant de faire des passes qui dureront une dizaine de minute. Pour terminer cette séance, le mieux est de faire des passes générales en recommandant au malade une aspiration lente, et une exhalation assez rapide de manière à synchroniser la fin de la passe avec le renvoi de l’air.

PARTAGER