L attraction en arriere en hypnose

726

L’attraction en arrière est l’une des nombreuses applications de l’hypnose se faisant par le biais du célèbre fluide magnétique qui lient les êtres vivants. A la fin de la pratique, on arrive carrément à défier la loi de la gravité, en faisant en sorte que la personne s’incline en arrière, suivant le mouvement de la main du « dompteur ». Pour réussir à mettre en œuvre avec succès ce grand pouvoir, il faut appliquer à la lettre les étapes du processus.
Avant tout mouvement, il est important de faire en sorte que le sujet soit bien à l’aise afin de bien faire passer le fluide magnétique, il ne doit y avoir aucun muscle tétanisé. Pour cela, il faut joindre les talons, fermer les yeux, mettre le dos face à la lumière, faire le vide dans son esprit et enfin se détendre.
Ce type d’hypnose ne se fait pas les yeux dans les yeux, mais en regardant fixement un point de la nuque du sujet tout en appuyant sa main droite entre ses omoplates. Pensez alors très fort « je vous influence ». Les premiers résultats devraient apparaître au bout de 30 secondes par le fait que le sujet ressente des picotements dans le dos, et une chaleur dans les omoplates, pour certains une frisson. Si ces sensations n’apparaissent pas, influencez le sujet avec des paroles, dites-lui avec conviction qu’il va bientôt les ressentir, et priez-le de vous prévenir dès qu’il les a ressenti. A ce moment appliquez vos deux mains, écartez vos doigts, fixez toujours la nuque et persuadez-vous vivement de votre influence.
Dès que ces signaux apparaissent, commencez l’hypnose en soit, en procédant en trois étapes. D’abord, commencez par rassurer le sujet en lui annonçant que vous allez l’attirer vers l’arrière, mais que ce sera absolument sans aucun risque. Précisez-lui bien que vous seriez là pour le retenir. Une crainte de sa part risquerait de faire échouer l’expérience. Attendez 5 secondes pour entamer le deuxième étape. Ensuite, prévenez-le une deuxième fois que son corps va se pencher en arrière, grâce à une force magnétique, une fois que vos mains s’enlèveront. Enfin, prévenez-le une dernière fois d’une voix plus élevée avant d’enlever doucement vos mains. Continuer à le commander énergiquement si son corps refuse encore de suivre vos mains. Répéter l’expérience pour vous exercer

PARTAGER