Le vaudou, un catholicisme adapté ?

550

Le XV è siècle a vu la migration de plusieurs milliers d?africains vers l?Europe et l?Amérique. Haïti était à l?époque la destination principale de ces individus victimes de la traite noire. Toutefois, même en étant exportés, ces esclaves n?ont ni oubliés leurs croyances ni leurs us parmi lesquelles figurent le vaudou. Cependant, cette religion n?est pas restée intacte comme à son origine car avec la découverte du christianisme par ces esclaves, le vaudou a connu des changements voire des ajustements avec comme modèle les saints catholiques. Dans le vaudou, Jésus est le loa Oxala et Saint Jean est Shango. A ce jour, il existe encore à Port-au-Prince de nombreux temples vaudou notamment au niveau des quartiers pauvres. Des pratiquants du vaudou y sont également des chrétiens et ce en toute bonne foi . Malgré le fait que l?Eglise a intenté des campagnes pour lutter contre la pratique du vaudou, on constate que le culte vaudou est encore bien vivant en Haïti et même dans les pays comme le Brésil ou les Caraïbes.

PARTAGER