Voie de la sagesse 3 fleches astronomiques

480

Nostradamus est le premier à avoir apposé des lettres grecques aux étoiles. Par la suite cela s’est généralisé. C’est justement ce qui est retracé par la voie de la sagesse 3. Nostradamus y explique dans ses moindres détails les constituants des flèches astronomiques. Il semblerait que cette flèche soit constituée de plusieurs étoiles qui indiquent la direction de sa planète originelle. Selon le prophète, les êtres humains sont dénués de toutes considérations ou peut-être qu’ils en possèdent un peu.

C’est sans doute pour cette raison que les neuf premiers vers ne parlent pas directement des hommes, mais plutôt de ce qui se rapporte à eux. Quant aux premiers mots du dernier vers du quatrain, ils sont écrits en grec et représentent Triton, Pluton et Caronte. Dans ce texte on retrouve à mot couvert les planètes de notre système solaire.

PARTAGER