Grand orient de france

513

La pratique du Grand Orient de France fut abandonnée à la fin du 19è siècle, même si auparavant, il fit état de ses droits sur le Rite Egyptien grâce à la présence d’une section de Memphis-Misraïm au sein du Grand Collège des Rites. Les loges du Memphis-Misraïm, qui ont regagné le Grand Orient de France cultivèrent le souhait de travailler les spécificités initiatiques du Rite tout en faisant dans la promotion des valeurs connues de la tradition maçonnique de France, dont les valeurs Humanistes de Liberté, Fraternité, Egalité et de Fraternité. En effet, ces Loges étaient restées fidèles à la tradition originelle du Rite. Dans l’optique d’ouvrir sur les mêmes bases, aux seuls Frères du Grand Orient de France la pratique des hauts grades du rite égyptien, le Grand Ordre Egyptien fut constitué. De ce fait, les principes qui servent de fondement sont identiques à ceux du Grand Orient de France, à savoir un fonctionnement démocratique, et la liberté de conscience.

PARTAGER