Les plantes – les fleurs – les fruits

937

Consultez notre grand
Dictionnaire des reves
en ligne

Les plantes – les fleurs – les fruits

A rencontre de ce qui semble se dégager de l’histoire naturelle, la plante semble posséder en rêve un contenu symbolique plus profond et plus évolué que l’animal. Pendant que 1 animal est avant tout l’expression de nos instincts et de nos convoitises, la plante, réserve faite de quelques exceptions
évidemment, est avant tout l’allégorie de ce qui en nous est calme, naturel, qui évolue vers un équilibre harmonieux de la personne conformément à la loi interne. La plante exprime des contenus psychiques qui plongent leurs racines dans le fond obscur de l’existence. Tronc puissant, tige membrée ou brin d’herbe flexible soutiennent et projettent vers le ciel, c’est-à-dire vers le domaine spirituel, la formation multi-” colore des feuilles et des fleurs. C’est à travers le tronc et les branches que les sèves montent de la sombre profondeur, se transforment et alimentent tout l’organisme. Elles rendent possible le miracle de la floraison ; la construction des fleurs, c’est-à-dire l’agencement ordonné des pétales, et leur coloration peuvent symboliser certains états psychiques. Naissant dans la fleur, le fruit est un gage de vie nouvelle. Le circuit des différents états végétaux est une allégorie pour le circuit du développement psychique dont la plante est une image particulièrement typique.

La plante semble obéir patiemment à ce qui lui ordonne de croître, de fleurir et de fructifier. Elle remplit le destin qui lui a été donné et n’a pas d’autre prétention que de devenir ce qu’elle est. Elle reste attachée au même emplacement et poursuit là sa silencieuse réalisation : Tous ces faits élèvent la plante à hauteur de symbole exprimant la croissance psychique, enveloppée souvent d’un parfum spirituel si particulier.

En dehors des plantes utilitaires, il est rarement question en rêve de genres déterminés. Il s’agira plutôt d’un parterre de fleurs entier, ou de tout un paysage printanier en pleine floraison ; de grands arbres se trouvent sur les collines, protègent de leur ombre puits et fontaines. L’automne s’annonce dans le jeu multicolore des feuilles appartenant à des buissons et des forêts, sans autre précision. Des plantes se fanent lentement parce qu’elles manquent d’eau. Tous ces aspects ont une signification qui se rapporte à la vie humaine et sont d’ailleurs faciles à interpréter comme tels.

Les fleurs ont de tous temps apporté leur témoignage de beauté en réponse à l’admiration et à l’amour que l’homme leur prodiguait. Lorsque des fleurs éclosent en rêve, lorsqu’un bouquet coloré nous est offert, quelque chose de positif vient à nous, c’est un bouquet de sentiments, un tout en lui-même harmonieux.

D’une façon individuelle, on nomme avant tout les rosés, et aussi les nénuphars. Les pensées ont évidemment une signification particulière. Dans les pays alpins on cite Yédelweiss et le rhododendron.

Les rêves de fleurs font naturellement allusion à des événements très personnels, par exemple à un certain jardin, à des plantes vues au’cours d’une promenade ou à celles qui se trouvent dans une chambre, aux fleurs d’une tombe.

Dans la plupart des rêves cependant plantes et fleurs restent un symbole général. Lorsqu’il est question de fleurs fraîches aux couleurs flamboyantes, elles expriment des aspects clairs et rayonnants; lorsqu’elles se fanent, quelque chose se fane aussi dans la vie du rêveur. Tout ceci tombe sous le bon sens.

La rosé fleurit aussi dans le jardin des rêves et y déploie sa beauté aux multiples aspects. Sa richesse est magique, elle comprend tout ce qui est sentiment et élévation, annonçant en même temps une grande spiritualité. La plénitude de ses pétales et de sa fleur attestent la richesse de l’âme. La construction de la fleur est une représentation imagée de ce qui appartient à la plus haute perfection. C’est pourquoi elle peut convenir à exprimer ce qui est divin et sacré ; il ne faut pas oublier d’ailleurs les épines qui font pressentir la proximité de la croix. Les rêves de rosés annoncent presque toujours quelque chose de magnifique. Mais le courant contraire du bonheur, la souffrance, est présente également.

Les liliacées sont un ordre très ancien du monde végétal. Les nénuphars, entre autres, expriment une beauté délicate qui croît sur le fond obscur d’un très vieil inconscient. ^

Les rêves de fleurs isolées sont rares. Car les fleurs se rapportent beaucoup à Une certaine ambiance sentimentale, à un paysage global, et apparaissent avant tout dans les jardins. Le jardin est un symbole onirique et fermé positif. Il est le lieu de la croissance, de la culture de phénomènes vitaux et intérieurs. Le déroulement des saisons s’accomplit en lui au moyen de formes particulièrement ordonnées et caractéristiques ; la vie et sa richesse multicolore y deviennent visibles de la plus merveilleuse des façons. Le mur du jardin maintient les forces internes qui fleurissent, ce qui constitue souvent une nécessité pour les rêveurs extravertis. On ne pénètre dans le jardin que par une porte étroite. Le rêveur est fréquemment obligé d’abord de chercher cette porte en faisant le tour. C’est l’expression imagée d’une évolution psychique assez longue qui est parvenue à une richesse interne. Mais tous ne trouvent pas le portail de ce domaine de sentiments. Ceux
qui peuvent à tout moment se retirer dans leur jardin psychique ne sont pas nombreux. Ce jardin peut être l’allégorie du soi lorsqu’en son milieu se trouve un grand arbre ou une fontaine. ? Sur un plan objectif, le jardin désigne assez souvent pour l’homme la partie sexuelle du corps féminin. Mille poèmes de toutes les littératures parlent d’une manière claire ou voilée de ce petit jardin paradisiaque. Mais même à travers cette allégorie, spécialement dans les chants religieux des mystiques, ils signifient beaucoup plus que le simple amour et son « incarnation », ils cherchent et louent ardemment le centre le plus intime de l’âme.

Les fruits, que l’homme nécessite pour sa nourriture, ont toujours possédé une signification particulière. Leur appréciation dans la vie quotidienne est renforcée dans le rêve. Ce qui importe psychiquement se base moins sur leur utilité que sur la couleur, l’a taille et la saveur, la forme remarquable, la provenance lointaine et le nom. Le lieu où on les trouve a une grande importance : champ, jardin ou bois et il n’est pas sans importance non plus de savoir si ce sont des fruits d’arbres, d’arbustes ou qui poussent à même la terre. Le contenu symbolique est assez facile à dégager pour les produits de plantes cultivées. Il ne s’est pas encore défini pour les fruits exotiques, ou alors il est occasionnel, personnel.

Cueillie dans le jardin, trouvée dans l’herbe ou reçue dans une corbeille, la pomme est souvent un signe d’amour par l’éclat de son rouge,’ une expression d’une harmonieuse vie végétative quand elle est colorée de rouge et de vert. Jung interprète la pomme du paradis, celle qu’Eve, la femme, a donnée à Adam, l’homme, comme le symbole de la vie en général. La pomme du rêve aussi peut être véreuse et signifier une relation de vie extérieurement convenable, séduisante, mais qui n’en est pas moins rongée. Parfois aussi en rêve on mange une pomme en commun, fait qui est avant tout de nature érotique. Il signifie plus généralement la vie commune dans l’amour.

D’ailleurs les fruits ont très souvent une signification érotique. C’est ainsi que la poire en rêve constitue toujours, l’expérience le prouve, un symbole typiquement érotique, plein de sensualité. Ceci est probablement dû à sa saveur douce, à son abondance de suc, mais aussi à sa forme qui évoque quelque chose de féminin. Un rêveur trouvait flans l’herbe (la vie végétative) un scarabée d’or (l’affection). A côté se
trouvaient tout d’un coup les poires les plus magnifiques.

Le rêve qui parle de noix peut se rapporter à un problème difficilement soluble dont le contenu est précieux. Mais ce fruit est plus fréquemment l’image de l’organe sexuel féminin, ce dont témoignent toutes sortes de desssins obscènes sur les murs.

Pour des raisons qui sont évidentes, la banane est son image masculine correspondante. Les rêveuses soulignent sa saveur sucrée et son contenu nourrissant, mais également sa provenance d’un « pays chaud ».

Les fruits sucrés signifient sentiment, aventure amoureuse. Ils ne prospèrent d’ailleurs que dans la chaude ardeur de l’été. Les cerises constituent de tels fruits par excellence ; on en cueille des rouges, des noires, des jaunes, c’est le temps des cerises, comme dit la chanson ; on est allé « aux cerises ». On mentionne parfois l’éclat des cerises noires. Il semble que leur douceur semble se rattacher à une passion sombre et dangereuse, contrastant très fortement en cela avec le miracle blanc de l’arbre en fleur.

L’orange, ce beau fruit rond et doré, produit la joie des yeux et constitue une image très positive. Si quelqu’un en rêve la reçoit dans sa main, il a acquis un fruit d’amour ensoleillé et parfait ; c’est comme si on l’avait cueilli directement sur l’arbre de la vie dans sa beauté dorée.

L’allégorie de la quetsche et de la prune est plus rude, plus crue. Elle désigne un bonheur sexuel très réaliste dans certains rêves d’hommes. Il suffit de mentionner le blond épi de maïs, ce phallus solaire, pour comprendre aussitôt qu’il s’agit d’un symbole masculin. \_

Les haricots ont également une signification sexuelle, de même tout ce qui rentre dans la catégorie des légumes. Ils se rapportent à quelque chose de très féminin, à vulve ou vagin, par exemple.

Bien que la salade constituât le plat quotidien d’un homme dont la situation conflictuelle avec son épouse avait entraîné un arrêt dans les rapports sexuels, il exigeait en rêve qu’on lui mît à nouveau « son plat de salade quotidien » sur la table. A l’inverse, des femmes racontent tranquillement qu’elles ont vu des asperges fraîches, cette impulsion phallique qui monte de la terre printanière. Cachée dans la terre, voici la puissance nourricière de la pomme de terre, rappelant le scrotum de l’homme. Les tomates, qui en sont des parents proches, font rayonner leur violent rouge à proximité de la
terre, sous un soleil déjà presque automnal, c’est-à-dire en une période de maturité. Il est curieux qu’au cours de la conversation analytique qui accompagne l’interprétation, des rêveurs modernes mentionnent surtout la riche teneur en vitamines des tomates de leurs rêves.

Un parfum particulier de différenciation et de nuance accompagne la signification des fruits des bois et des clairières chaudes et ensoleillées, même si depuis ces fruits sont devenus objets de culture. Il est important de bien observer le lieu où ces fruits ont été cueillis.

La fraise des bois, rouge, à peine visible mais de saveur très sucrée, croît en un lieu modeste où on la cueille en passant. Voici un petit rêve pour interpréter ce fruit : Un jeune homme racontait qu’il traversait un village à la sortie duquel il a trouvé de petites fraises rouge foncé. Le rapport avec la première invitation à la danse dont il parlait avec une certaine désinvolture, montrait qu’il attendait quand même de cette petite fête une douce aventure pour le lendemain soir. Les rêves parlent aussi de mûres sauvages. Ces petits fruits noirs et brillants sont le symbole d’une séduction piquante et douce. D’ailleurs tous ces fruits des bois, lorsque des rêveuses en parlent, permettent de pressentir ce qui a silencieusement mûri dans leur nature semi-consciente, attendant d’être cueilli par un toi pour être consommé avec lui dans un bonheur mutuel.

Toutes les etudes sur le theme des rêves


Les plantes – les fleurs – les fruits



Rêves d’animaux



La mort



L’eglise et les cultes



Formes et valeurs



L’argent



Musique du rêve



Images – Livres – Thêatre – Cinema



Justice interieur



Rêves d’école et d’examens



De la guerre et des soldats



Les dangers


Chemin de la vie et son orientation


Paysage du rêve


Monde des astres


Rêves de nombres


Vehicules et institutions accessoires


La maison et ses differentes pieces


Rêves de vêtements


Boissons et aliments


Maladies et blessures


Symbolisme du corps humain


Personnages connus et personnages inconnus


Apres l’interpretation


Interpretation sur le plan subjectif


Interpretation sur le plan objectif


Commentaires et associations


Le texte du rêve


Auto interpretation


Interprete


Le rêveur


Interpretation d’un groupe de rêves


Methode d’interpretation dans la psychologie complexe de Jung


Le rêve dans la psychologie individuelle d’Adler


Psychanalyse de Sigmund Freud


Interpretation des rêves


Rêves favorables – Rêves défavorables


reves-morts


Rêves d’individuation


reves-puberte


Rêves d’enfants


Grands rêves


reve-reveil


Reves de tout les jours


Intentions des rêves


Rêves de reduction


Rêves de situation


Rêve de compensation


Fonction des rêves


Amplificateur


Allégories sexuelles


Expressions populaires


Le symbole


Les archétypes


Langage des rêves


Ce qu’on oublie et ce qu’on retient


Evenement du rêve


L’état d’ame et le rêve


Durée du reve


Rêve et sommeil


Nature des rêves

PARTAGER