Tentatives d’explications par les scientifiques pour l’EMI

334

Le phénomène des Expériences de Mort Imminente (EMI), a, de nombreuses fois, été étudié par des scientifiques pour tenter d’y apporter une explication. Au plus simple, selon les spécialistes, les EMI seraient provoquées par un manque important d’oxygène dans le sang du sujet et par la sécrétion d’endorphines commandée par le cerveau.
Lorsque la respiration diminue fortement, que le sang est de moins en moins oxygéné, la quantité de CO2 augmente rapidement.
Cette insuffisante oxygénation du cerveau provoque chez la personne une sensation proche du tunnel sombre qui nous pousse vers la lumière. Mais rien de plus… Pas de sensation de paix et d’harmonie.
De ce fait, l’EMI ne peut pas seulement être expliqué par le manque d’oxygène dans le sang. La sécrétion d’endorphine par le cerveau pourrait être explication à ce phénomène.
Cette substance, très proche de la morphine, qui est sécrétée automatiquement par le cerveau dans les périodes de stress.
L’endorphine est une substance qui permet de cacher un certain temps, les douleurs immédiates, dues par exemple à un os brisé lors d’un accident foudroyant.
Elle serait l’explication responsable de la sensation de paix ressentie par les personnes ayant vécu une EMI.
Mais ces deux explications ne sont pas satisfaisantes, car lors d’EMI, les sujets sont capables d’analyser et de décrire précisément ce qu’il se passe autour d’eux, comme si ce qui les entourait faisait partie intégrante d’eux-même.
Le voyage permet de ressentir une sensation apaisante qui donne envie d’avancer vers une lumière que l’on sait meilleure et nouvelle. Ce passage d’énergie qui nous y emmène nous laisse entrevoir une sortie lumineuse que l’on peut toucher. Une musique étrange et d’une beauté sans pareille s’y échappe et nous y accompagne dans la paix et la sérénité.

PARTAGER