Les OVNIS en afrique

298

Les phénomènes OVNI constatés jusqu’à ce jour, n’ont pas de zone géographique privilégiée. Cependant, d’après certains scientifiques, la zone équatoriale et saharienne sont propices à l’observation de ces phénomènes, certainement en raison de la luminosité et, ou de la faible concentration de population. Et toujours d’après eux, ils sembleraient que les zones riches soient favorisées. Ainsi, des observations faites sur l’Afrique, il a été constaté principalement en Afrique du sud 50% de la concentration de phénomènes, or ce pays possède 44% de la richesse du continent africain, contre 20% pour l’Afrique du Nord, et 15% en Afrique australe, et pour l’Afrique francophone, il y a seulement la Côte d’Ivoire !
Le continent africain, déjà du temps des pharaons, a été précurseur, car les égyptiens utilisaient l’astronomie. Un exemple : on a constaté que dans la pyramide de Gizeh, deux conduites partant de la chambre du pharaon, pointent vers Thuban , qui était, présume t’on, l’étoile polaire de l’époque, et vers Orion !
Plus proches dans le temps, les Dogons, qui affirment détenir d’extraterrestres leurs connaissances !
A nos jours, on ne parvient pas à faire la part du vrai et du faux, et la CIA a entrepris depuis de nombreuses années de tenir un répertoire de cas « inexpliqués et de sources fiables ».
Parmi les organismes dignes de foi en Afrique, on peut citer :
ECOVNIR : Centre d’Evaluation des rapports OVNIS pour l’Afrique du Sud
OVNI Maroc.

PARTAGER