Les mauvais présages selon la croyance traditionnelle

521

Les présages sont des signes de la nature qui sont interprétés pour définir les tendances d’une période à venir. Il y a donc des mauvais présages et des bons présages. Les mauvais présages sont des signes de la nature annonçant un malheur ou un évènement malheureux à l’avenir. Voici, selon la croyance traditionnelle, quelques exemples de mauvais présages. Attention, il faut remettre ces exemples dans leur contexte historique et les adapter à notre époque actuelle. En effet, certains de ces exemples datent du Moyen-Age, d’autres sont aujourd’hui encore très forts dans l’esprit des superstitieux. Ainsi, le présage est considéré comme mauvais, si vous croisez, durant la matinée, la route d’un prêtre, d’une femme débauchée, d’un serpent, d’un cerf, d’un sanglier, d’un moine, d’un lièvre, d’un lézard ou d’un chevreuil. Un évènement malheureux risquent de venir chambouler votre vie si vous faites tomber du sel devant votre assiette durant le repas, si vous faites tomber la salière, toujours durant votre repas, ou encore si quelqu’un reverse du vin sur vos chaussures lors d’un dîner ou d’un déjeuner. Ce n’est pas non plus bon signe si un héron vous survole durant la nuit ou si vous constatez que des pies se tiennent à votre gauche lorsque vous marchez dans la nuit. Le fait de saigner de la narine gauche ne porte pas bonheur, de même que de rencontrer une femme enceinte juste avant le dîner, de chanceler en sortant de chez soi ou de d’abord mettre votre chaussure droite le matin. Il est aussi de mauvais augure qu’une femme, dans une maison, hausse le ton par rapport à son époux et ait toujours le dernier mot.

PARTAGER