Les enlevées du Kentucky, que leur est-il arrivé ?

344

Ce 6 janvier 1976, il arriva quelque chose d’extraordinaire aux trois femmes qui voulaient aller dîner à un restaurant à 35 kilomètres de chez elles.
Sur la route du retour de chez elles, elles croisèrent un ovni qui d’après elles, les auraient retenu pendant plus d’une heure, alors que le phénomène durant une à deux minutes…
Lorsqu’elles arrivèrent chez elles, les trois femmes avaient toutes une marque au niveau de la nuque qui ressemblait presque à des brûlures. En plus de cela le contacte de l’eau sur leur peau est très douloureux !
Elles décident d’aller chez le voisin et expliquèrent toute l’histoire. Deux semaines plus tard, l’une des trois femmes eu bien plus de problèmes au niveau de ses yeux. Elle eu un cas de conjonctivite très grave. Son animal de compagnie est devenu comme terrifié par la femme et son oiseau mourut un mois plus tard.
Les voitures qu’utilisées les trois femmes avaient des problèmes techniques permanant.
L’enquête commença alors sur ce cas d’enlèvement. Un journaliste interviewa les trois femmes et un spécialiste a effectué des séances d’hypnose régressive. Ces séances ont révélé que les trois femmes, pendant ce laps de temps dont elles n’ont aucun souvenir, ont été enlevé et transportées jusqu’à l’engin qu’elles ont aperçu.
Elles auraient été examinées minutieusement par des êtres étranges et obscurs. Ils répondraient aux descriptions que l’on fait aujourd’hui des extraterrestres.
Mais pour l’instant nous ne sommes pas sûr de ce qu’il s’est réellement passé lors de ce phénomène étrange qui bouleversa les trois femmes. Et nous ne savons pas non plus ce qu’il leur est véritablement arrivé.
Cependant les traces qu’elles ont sur elles et les séquelles morales qu’elles gardent encore jusqu’à aujourd’hui sont importantes.
Tant de cas d’enlèvements ont été recensé depuis les années 1950 aux Etats-Unis et partout dans le monde. Il nous faut maintenant nous rendre à l’évidence en mettant le fin mot à cette histoire sans fin. Et surtout sans réponses à toutes ces questions qu’on se pose.
Peut-être que ce ne sont pas les bonnes…

PARTAGER