Le déluge et l’arche de Noé

476

Un mythe qui touche du bout des doigts la réalité. Il est vrai que la Bible conte des mythes, qui aujourd’hui, relatent plus de l’extraordinaire que d’une réalité pure et dure. Cependant, loin de nous l’hypothèse que cela ne pourrait pas se produire en notre temps… Et sans vouloir vous effrayer, les catastrophes naturelles ne cessent de nous surprendre.
La Bible n’est pas la seule source décrivant un déluge universel touchant des civilisations, les plongeant sous les flots. De l’amérique à la Chine, de part et d’autre de notre planète, des peuples et civilisations nous ont conté des récits relatant les diverses inondations de leurs contrées faisant disparaître avec elles des technologies et cultures qui nous sont jusqu’à aujourd’hui encore inconnues.
Les causes de ces déluges varient selon les cultures des différents peuples, mais restent très souvent attaché au même thème: ce serait bel et bien une puissance céleste, une force divine qui s’abattrait sur l’humanité pour la punir et la reconstituer… Nous nous voyons mal, à notre époque, être envahis sous les flots et devoir nous construire une arche nous permettant de combattre la montée des hauts et les tempêtes en pleine mer! A l’opposé, les scientifiques tentent de donner des explications plus réalistes en faisant allusion à plusieurs causes externes ou internes à la terre. Que la source soit un astéroïde, ou même le passage très proche d’une planète qui, tout comme la lune afflue sur les marées, ferait soulever les eaux avec une force et une vitesse qui parcourera toute la surface du globe. La mer Noire serait elle aussi une hypothèse a l’élévation des eaux car au départ elle n’était qu’un lac et n’est devenue une mer que lorsque la barrière de Bosphore céda.
L’Inde, l’Iran, la Grêce, l’Australie et l’Amérique sont des nations qui, depuis toujours, ont dans leurs traditions un Déluge qui a ravagé et détruit un grand nombre de villages et de cités très importantes. Et chacun raconte, avec le charme et les coutumes de la région, la cause et la façon dont les évènements se sont produits. Mais des questions restent encore à être "scientifiquement résolues" car trop difficiles pour nous, hommes de la technologie "avancée" avons du mal a saisir… Noé avait-il les moyens techniques pour construire son Arche en 100 ans avec ses trois fils? Reste t-il des traces ou des débris de cet engin sur notre Terre? Sans oublier que c’est tout de même une Arche mesurant environ 137m de longueur.
Les réponses se cachent dans l’histoire de l’humanité et avec le temps deviendra de plus en plus délicat a découvrir.

PARTAGER