La Lune

362

Depuis toujours, et ce dans toute les civilisations et à toute époques, nous attribuons à la lune un fort pouvoir sur les hommes. Source d’énergie pour certains, muses pour d’autres, tantôt elle est vénérée, tantôt elle est crainte, mais elle reste pour beaucoup le symbole céleste de l’intuition, des pouvoirs psychiques, et de la féminité.
Elle agît naturellement sur tous les éléments qui entourent les hommes, des plantes aux océans, en passant par les animaux jusqu’aux humains.
Qui n’a jamais entendu parlé, ni même observé les changements de comportement qu’une plein lune peut provoquer ? Insomnie, agressivités, ulcères, crises d’épilepsies…
En effet, une étude récemment menée a rapportée que le taux de criminalité et de vandalisme était nettement supérieur en nuit de pleines lunes. De nombreux scientifiques et médecins ont rencontrés des cas de plus en plus nombreux de maladies mentales accrues durant la pleine lune.
Pour les plantes, celles qui sont plantées en lune décroissante vont mieux pousser et se développer que les autres, en lune décroissante, c’est de même pour les plantes qui poussent sous terre.
Pour les animaux, nous avons les célèbres cris de loup à la pleine lune, les poissons et les crevettes qui remontent à la surface, des comportements étranges et souvent instinctifs.
C’est sans parler bien sûr des innombrables légendes sur la lune, les créatures qui se transforment à la pleine lune, les anciens habitants de la lune avant que celles-ci ne soit ravagée par une guerre terrible, ou encore les vertus innombrables de la poussière de la lune.
Une chose qui ne fait qu’augmenter les superstitions et autres histoires sur la lune, le fait qu’elle ne tourne pas sur elle-même et que nous ne voyions qu’une seule et unique face, ignorant totalement ce qui se passe de l’autre côté…

PARTAGER