Dans la lumière de la vie (suite et fin).

444

L’amour passe par la confiance de l’autre. Si la confiance qu’il existe entre deux être n’est pas parfaite, l’amour ne peut pas exister. Ou existera mais ne sera pas réel.
Il sera en fait qu’une sorte d’attachement, qu’il est fort conseillé de ne pas confondre avec de l’amour. L’attachement physique, l’attachement à un être cher, impose toujours une rupture. Quelle soit volontaire ou au-delà de nos entendements, rupture il y aura. Elle est inévitable.
Et dans le monde matérialiste dans lequel nous vivons, la séparation est à la mode. L’attachement physique implique une séparation, mais l’amour, lui, ne disparaîtra aucunement même si toutes les atrocités du monde nous tombe sur la tête. L’amour est infini et ne s’arrête pas pour des histoires de société.
Heureusement, nous avons la musique sur la petite planète que nous habitons… Une musique qui permet de se sentir moins seul, nous donnant des pouvoirs pour aller toujours un peu mieux au quotidien… Et à votre avis, la plupart du temps, de quoi parle-t-on dans la majorité des chanson que l’on entend ?
La musique tout comme l’art dans son ensemble, reste un fort attachement à son être intérieure. Il faut savoir écouter son cœur, pour créer quelque chose de différent, qui nous est propre. En partant du principe que chaque être est unique, sa créativité l’est aussi, et ce dans tout les domaines. L’homme crée à l’infini.
Cependant la création est plus ou moins intéressante suivant l’environnement et la façon de penser de la personne qui l’exprime.
Et c’est à nous de faire en sorte que nos énergies soient suffisamment rechargées, mais surtout pas trop. Que notre alimentation soit saine et purifiante et que notre quotidien soi rempli d’amour…
Pour cela il faut beaucoup de travail à effectuer sur le Soi et sur notre Moi. Réussir à ne plus se faire manipuler par toutes les forces occultes ne nous permettant pas de nous rendre créatif et vivre au pleinement au présent.

PARTAGER