La chirologie

636

La Chirologie, également appelée chirognomonie est une variante de la chiromancie, l’art de divination par les lignes de la main. Elle est apparue vers la fin du XIXè siècle. Cette nouvelle branche de la Chiromancie étudie les formes de la main, ou les plis de sa peau, et leurs relations avec les tendances physiques psychiques et mentales. Ce sont le capitaine D’Arpentigny et d’Adolphe Desbarolles qui établirent les principes de base de cette science, dont le classement des types de mains. Les bases scientifiques de cette pratique sont encore peu explorées, et ainsi pour pouvoir l’aborder il faut une base théorique correspondant aux exigences scientifiques. Certains ouvrages sur la chirologie ont été récemment publiés, mais cette pratique a été souvent mélangée avec une certaine pratique d’occultisme que les médecins et psychologues ont délaissé cette pratique n’y accordant aucune importance scientifique. Mais la chirologie se baserait surtout sur l’étude de milliers d’empreintes de la main. L’interprétation tirée de cette pratique, dans son domaine actuel, est étroitement liée à la psychologie, et notamment à la structure de la mentalité et du caractère d’une personne. La chirologie ou chirognomonie permet donc d’établir le profil ou le portrait psychologique d’une personne, et en ayant recours à une interprétation prudente il serait possible de donner certaines informations sur la génétique, la vitalité, mais aussi sur quelques prédispositions pathologiques de l’individus.

PARTAGER