Horoscope vierge

585

Vierge

Signe zodiaque de la vierge

II va sans dire qu’il est des natifs de la Vierge présentant tous les degrés de développement et qu’on rencontre sous ce signe des génies et de pauvres gens.
Le danger que présente ce caractère réside dans l’excès de retenue et de réserve qui peut conduire à une fréquente abstention.
Les Vierge peuvent manquer d’envergure, de spontanéité, être trop raisonnables, s’étouffer au milieu d’un amoncellement de principes, de règles, de tabous. Ils peuvent se préparer une vie sans folies, mais aussi sans fantaisie, une existence de maniaque mécanique qui finit par n’agir que selon ses règles, sans aucune concession à l’improvisation. Bref, quelqu’un qui s’ennuie et qui ennuie les autres.
Naturellement, cela est une exception, comme tous les cas excessifs. Le plus souvent, les Vierge sont des gens méthodiques, ordonnés, logiques, sceptiques, travailleurs, mais lents, méticuleux, gouvernés par des habitudes, bonnes le plus souvent, mais propres à ralentir leur action.
Ce qui permet plus sûrement de reconnaître un natif de la Vierge, c’est d’abord le soin apporté à sa tenue. Quel que soit le niveau social du sujet, son apparence est toujours impeccable.
La démarche est ferme, sûre, bien équilibrée ; les gestes sont précis, nets, bien marqués, sans excès.
Le natif de la Vierge n’est pas particulièrement robuste, mais avec sa sagesse, son caractère économe et raisonnable, il sait prévoir ses malaises et les soigner en temps utile.

PARTAGER