Maconnerie initiatique

450

Actuellement, la Franc-maçonnerie française rencontre des problèmes de par les obédiences qui la composent. Mixité ou encore gouvernance, autant de problème dans chaque obédience que l’on se porte à croire que le système obédientiel aurait atteint ses barres. En maçonnerie, notons le, l’initiatique est plus importante que le matériel, et les obédiences sont là pour administrer, organiser, mais aussi épauler les loges. Ainsi, ce ne sont pas les Loges qui sont au service des obédiences mais plutôt l’inverse.
Le texte intitulé « l’arche commence à se construire », est une proposition qui a été émise dans le but d’une refonte de la GLNF, mais en y regardant bien l’on pourrait croire que l’application de ce texte devrait aussi toucher l’ensemble des obédiences. De prime abord, il faut noter que les points que l’on marquera ne sont pas exhaustifs, mais l’avenir y apportera certainement d’autres compléments. Ainsi, selon ce texte, les bons conseils viennent toujours à ceux qui sont patients, et il faut attendre dans la vigilance et la persévérance pour voir les éléments du plan de construction se mettre en place. Dans un premiers temps, suivant la loi de 1901, les loges doivent se reconstituer en association, et reprendre en main leur finance mais aussi recouvrir leur liberté de parole et de vote. Ils doivent aussi perpétuer leur dévouement à la GLNF et à la règle en 12 points, mais aussi faire une refonte de leur organisation en suivant un nouveau modèle. Par ailleurs, les rites seront reconnus comme étant seule autorité spirituelle. Toutefois, le rite actuel de la Grande Loge sera retiré et la tradition ancestrale sera remise en place, les rites assureront donc chacun à leur tour les tenues de GL. Quant à la GL, la hiérarchie doit être revue à la simplicité, et les décors des officiers doivent aussi êtres discrets, et seuls les actifs en porteront. Les officiers de GL peuvent être présents dans les Loges mais dans la limite de leur fonction, et le tablier de Maître passera toujours en prime. Par ailleurs, l’ensemble des honneurs, des préséances présentes non justifiés sera infirmé. On apportera des modifications aux patentes actuelles pour que celles-ci fassent référence à la GL comme étant une reconnaissance internationale, mais aussi au Rite demandé par la Loge comme étant une autorité spirituelle régulière. Les délégués des Loges doivent être majoritaires dans les structures du système obédientiel, mais il faut aussi que la création des loges soit revue, pour qu’elle dépende du surnombre dans les ateliers. Mais il se peut dans certains cas, qu’une nouvelle Loge soit sous l’autorité d’une ancienne.

PARTAGER