Le secret maconnique

478

Souvent accusée à tort de secte et de société secrète depuis sa création, la Franc-maçonnerie n’est en fait qu’un réseau social qui agit dans la discrétion. À cause des préjugés et des préconçus, certains Francs-maçons désirent rester dans l’ombre car ils sont victimes de jugements sans fondement, et sont considérés comme des fléaux sociaux. Certes, des adeptes de la Franc-maçonnerie restent secrets, d’autres sont quand même fiers de se montrer et de dire qu’ils appartiennent à cet ensemble, mais en respectant le choix de ceux qui ne préfèrent pas être dévoilés. La liberté est une des valeurs fondatrices en Franc-maçonnerie. Ainsi, la discrétion ne se repose pas uniquement sur les membres, mais sur les rituels aussi. On peut découvrir les rituels, les temples, ainsi que les décors de la Franc-maçonnerie à travers les ouvrages mais les Réunions, les Cérémonies et les déroulements demeurent secrets et mystérieux pour une personne étrangère au mouvement.

PARTAGER