La force des rites

578

En principe, les rites sont symboliques pour les francs-maçons, car ils jouent un rôle prépondérant dans l’organisation d’une réunion ou encore lors d’une tenue, car ils en sont les régulateurs. Ainsi, ils incitent les membres à la réflexion, à la concentration, au respect ou encore à l’humilité. De ce fait, nul ne peut répondre à chaud à son interlocuteur lors d’une tenue. Tous les rites n’ayant pas été publiés par les obédiences, les loges peuvent dans certains cas les transmettre, ce qui fera apparaître avec le temps de légères différences entre les rites, comme dans le rite d’émulation en Angleterre et son adaptation française. D’une obédience à une autre, les symboles des rites peuvent changer, ce peut être le cas aussi pour les Loges. Ainsi, une initiation est requise, mais aussi une pratique qui permet une bonne mémorisation et une compréhension. C’est pourquoi l’on dit maçon sans conviction sera remarqué par ses confrères par les erreurs qu’il commettra. Aussi, la perpétuation de ces traditions établit un lien continu entre les maçons, leurs précurseurs et leurs successeurs. De ce fait, maçon d’une Loge écossaise pourra toujours trouver sa place dans n’importe quelle autre Loge. Par ailleurs, on peut dire aussi que les rites peuvent être assimilés à un lien fraternel qui lie tout les maçons.

PARTAGER