Vaudou

271

VAUDOU
La magie vaudou est née de la traite négrière, au moment où le culte syncrétique est devenu secret, car réprimé par l’Eglise du Vatican. On retrouve la plus importante agglomération de vaudou à Saint Domingue, mais il y en a à peu près dans tous les endroits où les esclaves en provenance d’Afrique ont atterri.
Les Ioas, dieux et esprits, sont un lien entre le Dieu suprême et les hommes, entre le terrestre et le spirituel. Pour le vaudou, un équilibre doit être maintenu entre ces deux univers, sinon il en découle la maladie ou même la mort. La guérison s’obtient alors en faisant amende honorable, c’est-à-dire grâce à des offrandes ou des prières.
Il y a deux groupes de Ioas, et les cultes qui sont rendus à chacun de ces deux groupes est différent. Le vaudou conçoit l’être humain sous 5 parties différentes qui ont chacune leur point faible.
Les chefs spirituels, prêtres, guérisseurs et médecins à la fois, sont appelé les hougan ou encore mambo.

PARTAGER