L’état d’ame et le rêve

597

Consultez notre grand
Dictionnaire des reves
en ligne

L’état d’ame et le rêve

Le problème,le plus intéressant concernant la durée du rêve est celui du rapport temps objectif, temps interne subjectif. Mais plus important, plus significatif encore est cet état, cette tonalité particulière que le rêve laisse après lui et qu’il ne faut pas confondre avec l’atmosphère du rêve même ; il s’agit ici d’un état d’âme qui peut durer des heures alors que le rêve a depuis longtemps disparu, qu’il n’est même plus objet de souvenir. C’est une atmosphère de bonheur ou de terreur, une sensation de vie plus vaste ou une inexplicable angoisse. On se réveille le c?ur lourd et cette humeur nous
accompagne, nous poursuit durant toute la matinée. Ou alors on ouvre les yeux dans la lumière d’un jour neuf, merveilleusement réconforté par un événement qu’on ne connaît plus mais qui projette sur la journée ses lointains reflets.

On peut conclure de cette tonalité affective à celle du rêve même. Ne dit-on pas incidemment au petit déjeuner : « j’ai fait un beau rêve. Je ne me souviens plus du contenu, mais c’était un. rêve si plein, si réconfortant. »

A moins que le matériel onirique ne se compose de choses insignifiantes, le rêveur a nettement l’impression au réveil d’un état d’âme positif ou négatif. Il se souvient du rêve ou arrive à le reconstituer selon l’intensité de cet état d’âme. Il a raison de croire à l’importance d’un, événement qui affecte aussi facilement son humeur. Démentant en cela l’expérience de l’auteur, certains observateurs mettent l’accent sur la prépondérance dans le rêve des tonalités désagréables. Hoche affirme mélancoliquement : « Là aussi l’atmosphère onirique est un reflet de la journée où prédominent les moments irritants et désagréables. » Mais Kant également, durant une période de rêves pénibles, note avec dépit : « II ne doit pas y avoir d’extravagances nocturnes ! » Qu’est-ce qui a bien pu vouloir pénétrer dans Famé de ce penseur solitaire ?

Par contre le poète romantique Novalis, se sentant de bonne heure voué à une mort douce et pure, parle du rêve eomme d’un délassement, comme d’une fuite devant la quotidienneté. Beaucoup de gens ne sont-ils pas reconnaissants de pouvoir se réfugier dans le merveilleux monde des rêves alors que l’inévitable réalité leur paraît grise et monotone ?

Toutes les etudes sur le theme des rêves


Les plantes – les fleurs – les fruits



Rêves d’animaux



La mort



L’eglise et les cultes



Formes et valeurs



L’argent



Musique du rêve



Images – Livres – Thêatre – Cinema



Justice interieur



Rêves d’école et d’examens



De la guerre et des soldats



Les dangers


Chemin de la vie et son orientation


Paysage du rêve


Monde des astres


Rêves de nombres


Vehicules et institutions accessoires


La maison et ses differentes pieces


Rêves de vêtements


Boissons et aliments


Maladies et blessures


Symbolisme du corps humain


Personnages connus et personnages inconnus


Apres l’interpretation


Interpretation sur le plan subjectif


Interpretation sur le plan objectif


Commentaires et associations


Le texte du rêve


Auto interpretation


Interprete


Le rêveur


Interpretation d’un groupe de rêves


Methode d’interpretation dans la psychologie complexe de Jung


Le rêve dans la psychologie individuelle d’Adler


Psychanalyse de Sigmund Freud


Interpretation des rêves


Rêves favorables – Rêves défavorables


reves-morts


Rêves d’individuation


reves-puberte


Rêves d’enfants


Grands rêves


reve-reveil


Reves de tout les jours


Intentions des rêves


Rêves de reduction


Rêves de situation


Rêve de compensation


Fonction des rêves


Amplificateur


Allégories sexuelles


Expressions populaires


Le symbole


Les archétypes


Langage des rêves


Ce qu’on oublie et ce qu’on retient


Evenement du rêve


L’état d’ame et le rêve


Durée du reve


Rêve et sommeil


Nature des rêves

PARTAGER